EN DESCENDANT LA RIVIERE

En descendant la riviere

Abbey Edward

Éditions Gallmeister

  • par (Libraire)
    21 janvier 2021

    « Un jour ou l’autre, tout homme se doit de descendre la rivière. »

    C’est par cette phrase extraite d’une vieille lettre de Paul Abbey, père de l’auteur, que débute ce recueil de douze récits censés servir « d’antidote au désespoir ». Pari gagné même si force est de constater, quarante ans après ces écrits, que notre bonne vieille Terre supporte de plus en plus difficilement les activités de ces groupes agro-militaro-industriels qui alimentent « la Machine à Puissance et Croissance Perpétuelle ». Dans la lignée d’un John Muir ou d’un Henry-David Thoreau, qu’il évoque dans la première partie du livre avec panache, humour et un sens critique très affuté, Abbey est certes un formidable conteur du monde sauvage, mais aussi un esprit libre et irréductible dont les écrits et les actes ont amené de nombreux américains à une prise de conscience écologique des années soixante jusqu’à nos jours. D’ailleurs, après avoir descendu les rivières avec Cactus Ed, lisez « Désert solitaire », publié en 1968, manifeste sublime sur la défense de la nature sauvage et déjà terriblement prophétique sur nos temps incertains. Et après l’avoir lu relisez-le.


  • par (Libraire)
    7 janvier 2021

    .