Traduire sous contrainte. Les écrivains et le communisme, littérature et communisme, 1947-1989
EAN13
9782271068095
ISBN
978-2-271-06809-5
Éditeur
"CNRS Éditions"
Date de publication
Collection
LITTERA LINGUIS
Dimensions
23 x 15 x 3,3 cm
Poids
843 g
Langue
français
Code dewey
809.933
Fiches UNIMARC
S'identifier

Traduire sous contrainte. Les écrivains et le communisme

littérature et communisme, 1947-1989

De

"CNRS Éditions"

Littera Linguis

Offres

En bref
Une étude historique de grand style sur les circuits de traductions des pays de l'Est vers la France à l'heure de la Guerre froide.
Le livre
Kundera, Pasternak, Soljenitsyne, Vassili Grossmann. Dissidents célèbres aux prises avec la censure, l'arbitraire et la violence d'Etat. L'instauration des régimes communistes en Europe de l'Est entraîne une transformation radicale des conditions de publication et d'exercice du métier d'écrivain, due à l'étatisation, à la centralisation, au contrôle idéologique, à l'instauration d'une censure à la fois préventive et répressive. Subsiste-t-il à l'Est, à l'heure de la Guerre froide, un espace d'échange intellectuel que rend possible la circulation internationale de l'écrit ? Comment des ouvres apparues dans des conditions de contrôle étroit de l'imprimé peuvent-elles donc circuler au-delà des frontières ? Qui sont les écrivains traduits à l'étranger dans un contexte de surpolitisation de l'espace littéraire ? Par quels circuits les textes passent-ils en traduction et qui en sont les médiateurs ? La magistrale étude de Ioana Popa répond à ces questions, à travers une analyse historique et comparative des transferts littéraires vers la France en provenance de Pologne, Hongrie, Tchécoslovaquie, Roumanie et d'URSS. Un grand livre d'histoire intellectuelle.
L'auteur
Docteur en sociologie et chargée de recherche au CNRS, Ioana Popa est l'auteur de nombreux travaux sur les pratiques éditoriales pendant la Guerre froide
Arguments
Histoire transversale Phénomène Soljenitsyne
S'identifier pour envoyer des commentaires.