Disaster Falls
1 autre image
EAN13
9782362794810
ISBN
978-2-36279-481-0
Éditeur
Alma Éditeur
Date de publication
Nombre de pages
235
Dimensions
22 x 16 x 2 cm
Poids
349 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Disaster Falls : le nom d’un lieu perdu – des rapides sur la Green River entre l’Utah et le Colorado. Mais le nom, aussi, d’un événement tragique. À l’été 2008, lors d’un voyage organisé, le kayak dans lequel Stéphane Gerson naviguait avec son fils Owen chavira dans ces eaux froides. Après trois heures de recherches, on retira de l’eau le corps d’Owen. Il avait huit ans.
Au croisement du récit, de la chronique et de l’enquête, Disaster Falls entretisse les émotions du père, l’analyse de l’historien et la quête de sens. L’histoire hante le livre, que ce soit celle de ces rapides depuis leur découverte en 1869 ; celle de l’expérience du deuil parental (Shakespeare, Mallarmé, Hugo...) ou celle de catastrophes collectives qui, de la Shoah au 11-Septembre 2001, interfèrent également dans ce désastre familial.
Les derniers chapitres de Disaster Falls s’ouvrent à une autre vision de la mort. Deux ans après l’accident, le père de Stéphane Gerson, atteint d’un cancer inopérable, opte pour l’euthanasie en Belgique. Après avoir perdu un fils, l’auteur accompagne maintenant les derniers jours de son père. Autre filiation, autre mort – une mort acceptée, apaisée, faite sienne. « J’étais un vivant entre deux disparus. »
S'identifier pour envoyer des commentaires.