• 5 novembre 2015

    intestin

    Lire ce livre, c’est plonger au cœur de nos entrailles secrètes, celles que l’on entend discrètement glouglouter de temps en temps.

    L’auteure explique en détail le parcours d’une tranche de gâteau depuis la vue sur la table jusqu’à la cuvette des toilettes des heures plus tard : comment chaque partie de notre fabuleux appareil masticatoire et digestif travaille à nous donner de l’énergie.

    Sans oublier le rôle des bactéries dont on ne connaît qu’une infime partie.

    J’ai découvert également que ces-dites bactéries jouaient un rôle sur notre humeur ou interviennent dans la maladie de Parkinson.

    Allez zou, une dose de yaourt en plus pour chouchouter ce petit monde.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des intestins faisant place net après leur travail : ils sont, paraît-ils, des femmes de ménage efficaces.

    http://alexmotamots.wordpress.com/2015/11/05/le-charme-discret-de-lintestin-giulia-enders