La Droguerie :.

Isabelle Amonou

Dalva

20,50
Conseillé par (Libraire)
10 janvier 2023

Un jour, il y a des années de cela, le fils de Thomas et Zoé a disparu en jouant près d’une rivière entre Ottawa et Gatineau. Des années plus tard, en 2030, alors que le couple a explosé et que la planète est en proie à la violence, aux dérèglements et aux exils, la mère de Nathan en est persuadée : son fils est vivant. Commence alors un récit âpre et addictif, dans lequel la nature devient un personnage de premier plan.

Conseillé par (Libraire)
10 janvier 2023

Si vous adorez Walter Benjamin, ce livre composé d’un collage de courriers, de mails, de témoignages autour de la vie du philosophe, ce livre, donc, va vous ravir. Si vous ne le connaissez pas, il vous donnera envie d’aller encore plus loin dans la découverte de sa vie, de son œuvre et de sa pensée. Un brillant exercice du non moins brillant Aurélien Bellanger.

16,00
Conseillé par (Libraire)
10 janvier 2023

Sous une chaleur accablante, une bande d’ados vit sa dernière journée en colonie de vacances sur les bords de Loire, accompagnés de leurs animateurs, à peine plus adultes et aussi paumés qu’eux. Dans une langue nerveuse et inventive, dans un récit construit comme une tragédie, Guillaume Nail capte comme personne les tentations et les failles de cet âge.

Ash Davidson

Actes Sud

24,50
Conseillé par (Libraire)
10 janvier 2023

Californie, 1977. Les derniers géants, ce sont les séquoias séculaires abattus par les bûcherons des grandes compagnies forestières, qui font vivre des familles entières de la région. Mais les pratiques peu soucieuses de l’environnement et des êtres vivants commencent à être remises en cause...Un excellent roman, qui se dévore !

Conseillé par (Libraire)
10 janvier 2023

A six mois d’écart, Jérôme Garcin a perdu tour à tour sa mère et son frère, chacun si aimé, mais aussi si fragile - ils vivaient ensemble et chacun veillait sur l’autre. Renouant avec ce style intime et vibrant que Jerôme Garcin cultive dans ses ouvrages, il nous bouleverse en évoquant l’amour pour ses proches - mais aussi la colère, la culpabilité et le chagrin face à la perte.