Romain P.

par (Libraire)
21 septembre 2022

Dans cet ouvrage paru dans une nouvelle collection chez Actes Sud, Clara Breteau est allée à la rencontre de celles et ceux qui font vivre leurs territoires par un retour dans l’entièreté du mot « habiter ».
Par son cheminement à travers une vingtaine d’habitats autonomes, elle nous relie à la poésie de nos paysages et invite à une belle réflexion positive…

Certains personnages inconnus qu'on appelle : Gitans, Bohémiens, Roms, Romanichels, Gypsies, Gens-du-voyage, Romanos, Manouches, Rabouins

Presses universitaires de France

27,00
par (Libraire)
21 septembre 2022

Patrick Williams fut considéré comme l’un des grands savants sur les Tsiganes. Sa force fut de se retrouver observateur et acteur au sein d’une communauté Tsigane du centre de la France. Cette expérience est narrée dans la première partie de cet ouvrage.
Dans la deuxième partie, il pose à plat les savoirs sur cette communauté aux multiples visages. En effet, peut-on se permettre d’écrire une histoire alors que sa caractéristique première se trouve dans ses trajectoires multiples ?
Un livre qui ouvre brillamment les yeux !

21,90
par (Libraire)
21 septembre 2022

Ayant découvert cette effroyable histoire avec le roman de Caroline Laurent « Rivage de la colère », j’étais intéressé par l’œil de Philippe Sands sur ce sujet.
Dans les années 1960, l’archipel des Chagos fut séparé de la jeune indépendante Maurice. La raison : transformer ces lieux en base militaire Américaine. Les habitants furent alors obligés de quitter leurs terres …
Philippe Sands accompagna nombres d’exilés forcés devant la Cour Internationale des Droits de l’homme comme avocat. Cette histoire, il nous la raconte avec humanité afin que l’injustice ne plonge pas les Chagos dans l’oubli.

La mondialisation par l'alimentation du XVIIIe siècle à nos jours

Fayard

25,00
par (Libraire)
21 septembre 2022

Bagel, harissa, bière, huîtres, ces produits sont habitués de nos étagères!
En quelques pages sur chaque denrée, différents auteurs nous invitent dans l’histoire d’une épicerie mondiale … Un ouvrage collectif stimulant !

par (Libraire)
21 septembre 2022

Nikolaj Schultz est sociologue, proche de Bruno Latour. Dans cet ouvrage, entre récit personnel et enquête écologique, il nous raconte son réchauffement climatique, les conséquences sur son corps et son environnement. Frappé par la chaleur parisienne, il prend la route du Sud, direction l’île de Porquerolles. Là, il pense trouver refuge mais le vivant est également à l’agonie sur ce territoire …
Un ouvrage à la forme étonnante permettant une longue réflexion après cet été aux temps troublés …