Lib. Clareton Des Sources -.

http://www.librairieclareton.fr

1 novembre 2021

Retrouvez toute la poésie et la subtilité du photographe finlandais dans ce magnifique ouvrage.
Me Kaksi qui signifie "nous deux" célèbre la rencontre fortuite, l'étrange proximité et la présence du monde de deux êtres, qu'il s'agisse d'amoureux, d'enfants, de voyageurs ou d'animaux.

Conseillé par Chloë

1 novembre 2021

Janvier 1969, les Beatles se retrouvent à Londres après quelques temps passés séparément.
Ils doivent mettre en boîte l'album "Get Back" qui sera accompagné d'un film retraçant les coulisses de l'album.
Les 4 garçons dans le vent savent que le groupe est proche de la fin. Ils s'entendent bien, se connaissent par coeur et s'apprécient toujours mais les tensions sont latentes.
Cette session d'enregistrement trouvera son apothéose avec le concert sur le toit. Pendant des jours, ils ont réfléchi au lieu idéal pour faire ce concert qui sera filmé. Mais finalement, ils n'iront pas bien loin, sur le toit de l'immeuble de leur compagnie Apple, à Savile Row.
.
Le livre retrace jour après jour les sessions d'enregistrements, les discussions entre John, Paul, George et Ringo et ceux qui les entourent en studio, comme Billy Preston ou Yoko Ono.
.
Au final, "Get back" deviendra "Let it be" et sortira après l'album "Abbey Road". Il est le dernier album publié des Beatles mais pas leur dernier produit. Et ça pour les fans, cela fait toute la différence... Même si cet album comporte des chansons incroyables et indispensables au mythe Beatles.
.
Merci aux éditions Seghers pour ce magnifique livre, avec de splendides photos, le cadeau idéal pour tout fan des Beatles.

Conseillé par Marie

Édition illustrée

Gallimard Loisirs

17 octobre 2021

C'était déjà un énorme coup de cœur lors de sa parution en 2019, mais aujourd'hui c'est encore mieux dans sa version illustrée !

Quand le talentueux photographe Vincent Munier propose à Sylvain Tesson de partir au Tibet pour trouver une panthère, il en résulte un très beau texte et des photos sublimes.
Une invitation à l'évasion, la patience et la contemplation.

Éditions Slatkine

23,00
17 octobre 2021

La publication d'un nouveau roman de Luca Di Fulvio c'est un peu Noël avant l'heure. C'est savoir qu'on va passer quelques soirées en compagnie de personnages attachants, valeureux, malmenés par la vie mais qui trouvent des ressources insoupçonnées et font face aux malheurs, aux embûches, aux préjugés et aux aléas de la vie sans jamais renoncer.
.
Cette fois, l'auteur nous amène à Rome en 1870, à l'aube de la chute des États Pontificaux.
Le révolte gronde dans les ruelles crasseuses et misérables de Rome.
Pietro et Nella, sa mère adoptive désargentée, luttent pour vivre dignement.
Marta vit dans un cirque mais n'y a jamais vraiment trouvé sa place.
Leur destin est de se rencontrer et de vivre ensemble la révolte des faubourgs romains contre les troupes françaises du Pape. Tous les chemins mènent à Rome et c'est Rome qui va accueillir la nouvelle vie de ces trois êtres qui ne demandent rien d'autre que d'être aimés, soutenus et reconnus.
.
Encore une fois, Luca Di Fulvio laisse éclater son talent, un don pour le romanesque qui est tout simplement incroyable. Les personnages, les descriptions, les coups du sort, les retournements de situation, la tragédie, le drame, l'amour, tout est là.
Et je dois l'avouer, avec un peu moins de violence que d'habitude et ce n'est pas plus mal car "Les prisonniers de la liberté" avait été particulièrement éprouvant pour les nerfs.
.
Donc, pour résumer, précipitez-vous, Rome vous accueillera à bras ouverts.
.
Conseillé par Marie

Roman

Le Livre de poche

7,90
17 octobre 2021

La suite de "Call me by your name" enfin en poche.
.
Des années plus tard, on retrouve Samuel, le père d'Elio dans un train. Les deux jours à venir vont peut-être faire basculer sa vie. Au hasard de ce voyage, il va trouver quelque chose ou plutôt quelqu'un qu'il ne croyait pas possible, de nouveaux horizons et un futur plein d'audace vont s'ouvrir à lui. Le début d'une vie vécut pleinement et sans plus réfléchir aux conséquences.
Elio, quant à lui, est devenu un pianiste et un professeur admiré. Il apprécie sa vie mais n'a jamais oublié cet été en Ligurie où son chemin a croisé celui qui aurait été son grand amour. Mais au hasard d'un concert, il croise Michel. Cette rencontre peut-elle aboutir à l'histoire d'amour qu'attend Elio depuis toujours, se sont-ils trouvés eux aussi ?
Et enfin, Oliver est marié, a deux enfants mais est malheureux comme les pierres. Sa réussite professionnelle, comme celle de Samuel et d'Elio, n'arrive pas à masquer un mal être permanent, à combler un vide créé par ce manque d'Amour qui a peut-être été croisé mais jamais concrétisé.
.
La musique et l'art sont encore une fois les fils rouges de ce roman. Un lien indéfectible entre ces trois hommes. Vont-ils comprendre les signes que leur envoie la vie, savoir reconnaître le grand amour et ne plus laisser la vie décider pour eux ?
.
Un roman plein de mélancolie, de passion et d'émotion. J'ai rarement rencontré un auteur comme André Aciman qui sache aussi bien parler de la passion amoureuse.
.
A noter, encore une fois, la traduction pleine de sensibilité de Anne Damour, qui a si bien su percevoir la mélancolie, les doutes, les questionnements de ces hommes qui ne demandent qu'une chose finalement, aimer et être aimés en retour sans contre-partie, sans contraintes et sans se trahir eux-mêmes.
.
Conseillé par Marie