Librairie Coiffard ..

Gabriella Zalapì

Zoé

17,00
10 septembre 2022

Conseillé par Quentin

2015, Mara découvre et déchiffre les lettres de Willibald, son arrière-grand-père. Entrepreneur juif dans les années 30, il est obligé de fuir Vienne et ses violences antisémites. Dans sa valise, il n'emporte qu'un tableau, "Le sacrifice d'Abraham". Il vogue vers le brésil et refait sa vie là-bas. Ce tableau si mystérieux, représentant la confiance du peuple Juif envers Dieu, cache bien des secrets, tout comme Willibald et le reste de sa famille.
Entre enquête artistique et personnelle, entre la Vienne des années 30 et le Brésil de l'après-guerre, Gabriella Zalapi nous plonge dans un récit qui traverse l'Histoire et l'Art.

8,70
11 août 2022

Conseillé par Coralie

Après avoir fui le Liban, les parents de Samir s'installent en Allemagne où le petit garçon va naître et grandir. Au sein d'une communauté multiple et bienveillante, Samir découvre son identité, ses origines et l'histoire qu'il porte en lui. Plongé dans un quartier où les racines sont plurielles, Samir s'amuse, avec son amie Yasmin, a deviné les origines des habitants grâce aux odeurs de cuisine devinées à travers la porte.
Au milieu de ce bonheur simple, son père va disparaître sans aucune explication. Samir l'imagine rentré au Liban, berceau fertile de toutes les histoires qu'il racontait à son fils.
Pour Samir - effrayé par l'adulte qu'il devient - il n'y a plus qu'une solution : partir sur les traces de son père et aller enfin dans ce pays, point d'ancrage de tous ses espoirs.
Cette grande quête d'identité sera l'occasion pour lui de revenir sur l'histoire du Liban, ses douleurs et ses peines et les personnes qu'il croise au fil de son parcours ont une richesse inégalable.

Tant qu'il y aura des cèdres est un roman d'une grande sensibilité et d'une extraordinaire humanité. Il donne à voir un pays fiévreux et solaire, puissant et bouleversé mais sublime.

1 août 2022

Conseillé par Quentin

Hermann Goering est un homme difficile à définir. Grand architecte de la montée du Troisième Reich dans les années 30, il est aussi l'un de ces destructeurs. Fils d'un officier de cavalerie, Goering va grandir dans un environnement aristocratique luxueux dont il ne pourra jamais vraiment se passer. Grand aviateur durant la Première Guerre mondiale, il finit par prendre la tête de l'escadron du célèbre "Baron Rouge" lorsque celui-ci disparaît.
Sa découverte d'Hitler dans les années 20 va être un déclencheur qui va le pousser à tout faire pour cet homme qu'il admire autant qu'il craint.
Il sera évidemment nommé à la tête de l'aviation allemande lorsque celle-ci sera réarmée. Mais cela n'est qu'un des nombreux titres dont l'homme n'aura de cesse de s'enorgueillir : Président du Reichstag, Ministre de l'intérieur, Ministre et Président de la Prusse, Maître des chasses du Reich, Maître des eaux et des forêts, pour n'en citer que quelques-uns. L'homme est ambitieux, mais il est aussi influençable et complètement dépendant à la morphine des suites de blessures et d'accidents. Ses qualités comme ses défauts seront sa perte. Il se suicidera avant l'acquittement de sa peine de mort en octobre 1946.
La collection "Maître de guerre" nous permet de comprendre la vie de cet homme plein de contradictions dans son époque troublée par la guerre.

Histoires fantastiques et féroces

Belles Lettres

26,50
1 août 2022

Conseillé par Quentin

Grande spécialiste de l'histoire médiévale, Chiara Frugoni nous fait découvrir encore une fois un pan méconnu de cette époque.
Après "Vivre en famille au Moyen Âge" ou "Le Moyen Âge sur le bout du nez", l'historienne nous explique la relation qu'entretenaient les hommes avec les animaux. Qu'ils soient sauvages ou domestiques, réels ou imaginaires, nous découvrons, page après page, comment le regard de l'Homme sur l'animal a évolué durant cette longue période. L'autrice accompagne l'ensemble de ses explications de magnifiques illustrations en couleurs : tapisseries, mosaïques, ouvrages d'époque illustrés, etc.
Tous ces supports permettent une lecture fluide et compréhensible, ainsi qu'une plongée dans ce Moyen Âge fabuleux et fantasmé.

Nicole AUGEREAU

FLBLB éditions

20,00
10 juin 2022

Conseillé par Stéphanie

« En Haïti dans les années 80, les chansons de Manno Charlemagne ont défié la dictature Duvalier. Ses albums circulaient sous le manteau, ses refrains étaient repris dans les manifestations d’opposition. Exilé à deux reprises pour échapper aux châtiment des tontons macoutes, Manno Charlemagne revient en Haïti au moment de l’élection d’Aristide. En 1995, il est élu maire de Port-au-Prince, après un concert mémorable. Il se confronte alors à la difficulté d’être un chanteur adulé qui lutte pour des idées progressistes et un homme politique qui doit administrer une capitale en proie à la misère et au chaos ».