Les Jardins du plaisir
EAN13
9782848764917
ISBN
978-2-84876-491-7
Éditeur
Philippe Rey
Date de publication
Collection
Fugues
Nombre de pages
144
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
188 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Ferdinand Bertholet Jacques Pimpaneau
Les jardins du plaisir Erotisme et art dans la Chine ancienne
Comment comprendre la nature de l'érotisme des anciens Chinois - si différent de celui des sociétés occidentales - sans se pencher sur l'art exceptionnel qu'il a inspiré ? Celui-ci s'est surtout développé, à partir du VIIe siècle, à l'époque de l'émergence des riches villes commerçantes où vivait une des sociétés les plus raffinées du monde. S'y épanouissait une véritable " culture courtisane " animée par des artistes, des auteurs dramatiques, des poètes.
Cet ouvrage, grâce à un texte de Jacques Pimpaneau, replace l'érotisme chinois dans son contexte culturel et souligne l'influence des religions et des événements historiques sur la vie amoureuse. Ferdinand Bertholet, après avoir raconté les grandes étapes qui l'ont mené à créer en deux décennies la plus importante collection d'art érotique chinois au monde, s'attache à commenter les ouvres reproduites dans un cahier hors-texte de 32 pages.
Le lecteur, ainsi initié, entrera dans l'intimité de ces " jardins du plaisir " grâce aux reproductions des plus beaux chefs-d'ouvre de cet âge d'or et se verra offrir les accès à l'harmonie voluptueuse d'un monde perdu.
Cet ouvrage est la version en format poche du beau-livre publié en 2003 et qui a révélé l'art érotique chinois au public français.
Restaurateur de tableaux et collectionneur, Ferdinand Bertholet effectua plusieurs longs voyages en Asie. Au bout de vingt ans, il a constitué la plus belle collection d'ouvres d'art érotique chinois au monde. Peintre lui-même, de renommée internationale, son regard d'artiste ainsi que sa profonde connaissance des techniques anciennes en font un des meilleurs commentateurs de cet art disparu.
Jacques Pimpaneau, professeur émérite de l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales de Paris, où il a enseigné la langue et la littérature chinoises de 1965 à 1999, est aussi le créateur du musée Kwok On, dont les collections ont été données à la Fondation Oriente de Lisbonne. Il est l'auteur de plusieurs livres sur la culture et la littérature chinoises et le traducteur d'ouvres classiques.
S'identifier pour envoyer des commentaires.