Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française, Précédée de « Orphée noir » par Jean-Paul Sartre
EAN13
9782130653059
ISBN
978-2-13-065305-9
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Quadrige
Nombre de pages
232
Dimensions
18 x 12 x 1 cm
Poids
300 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française

Précédée de « Orphée noir » par Jean-Paul Sartre

Presses universitaires de France

Quadrige

Offres

Cette anthologie fut publiée pour la première fois en 1948 à l’occasion du centenaire de la Révolution de 1848 et de la publication des décrets abolissant définitivement l’esclavage et instituant l’instruction gratuite et obligatoire dans les colonies. « C’est ainsi que les hommes de couleur, singulièrement les Nègres, ont pu accéder non seulement à la liberté du citoyen, mais encore et surtout à cette vie personnelle que seule donne la culture. »

« Voici des hommes noirs debouts qui nous regardent et je vous souhaite de ressentir comme moi le saisissement d’être vus. » Dans un texte préliminaire, Orphée noir, lu et discuté avec passion, notamment aux États-Unis, Jean-Paul Sartre témoigne avec lyrisme de « l’éminente dignité de la négritude » et analyse l’importance littéraire mais aussi politique de cette Anthologie, dont les œuvres apportent « leur contribution à l’humanisme français d’aujourd’hui, qui se fait véritablement universel parce que fécondé par les sucs de toutes les races de la terre ».

Grand poète sénégalais, membre de l’Académie française, Léopold Sédar Senghor (1906-2001) fut également président de la République du Sénégal de 1960 à 1980. Chantre, avec Aimé Césaire, de la négritude, il est aujourd’hui considéré comme une figure majeure de la littérature francophone.
S'identifier pour envoyer des commentaires.