La Croisière blanche, à l'assaut des montagnes Rocheuses
EAN13
9782723465748
ISBN
978-2-7234-6574-8
Éditeur
Glénat Livres
Date de publication
Collection
LA SOCIETE DE G
Nombre de pages
160
Dimensions
32 x 24 cm
Poids
1542 g
Langue
français
Code dewey
796.73
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Croisière blanche

à l'assaut des montagnes Rocheuses

De

Glénat Livres

La Societe De G

Offres

La Croisière blanche (juillet 1934-octobre 1934) fut le quatrième raid automobile Citroën organisé par Charles Bedaux au Canada. Compte tenu des résultats médiatiques obtenus grâce aux succès de la Croisière noire et de la Croisière jaune, André Citroën est tenté de renouveler un exploit comparable sur le continent américain. Cinq Citroën type P 17 sont lancées dans une traversée du nord-ouest du Canada à partir d'Edmonton, capitale de l'Alberta. L'expédition part le 6 juillet 1934. Se lançant à l'assaut des Montagnes Rocheuses, elle rencontre très rapidement des difficultés imprévues et insurmontables dues aux pluies diluviennes, aux glissements de terrain et à la boue qui s'ensuit. Le 17 juillet, la Bedaux Sub Arctic Expedition arrive à Fort Saint-John ; le 11 août, deux des autochenilles sombrent dans le passage de la Halfway river. Le 13 août, le radeau de l'expédition chargé d'une automobile part à la dérive ; les deux autres doivent être abandonnées, l'expédition continue alors à cheval. Début septembre, les zones non cartographiées de la Colombie britannique sont atteintes ; à la fin de ce même mois, Charles Bedaux est contraint d'abandonner l'objectif de Telegraph Creek (sur l'océan Pacifique), les tempêtes de neige et les chevaux malades empêchant toute progression. L'expédition fait alors demi-tour et sera de retour à Edmonton par la Canadian Pacific Railway le 23 octobre 1934. Superbement illustré, cet ouvrage retrace l'odyssée des autochenilles dans les Rocheuses de l'Ouest canadien. Même si elle ne connaîtra pas le succès escompté, la Croisière blanche reste une aventure exceptionnelle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.