Phénoménologie de la perception
EAN13
9782070293377
ISBN
978-2-07-029337-7
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Tel
Nombre de pages
560
Dimensions
2 x 1 x 2 cm
Poids
522 g
Langue
français
Code dewey
194
Fiches UNIMARC
S'identifier

Phénoménologie de la perception

De

Gallimard

Tel

Offres

À l'heure où le naturalisme (thèse selon laquelle tout ce qui existe - objets et événements - ne comporte de cause, d'explication et de
fin que naturelles) exerce une force philosophique et scientifique grandissante, l'œuvre de Maurice Merleau-Ponty (1908-1961) suscite un regain d'intérêt en raison de son mot d'ordre : le retour aux choses mêmes. Merleau-Ponty pose comme originaire l'étude de la perception : le corps n'est pas seulement une chose, qui serait un objet potentiel d'étude pour les sciences ; il est une condition permanente de l'expérience, parce qu'il constitue l'ouverture perceptive au monde et à son investissement. Il y a une coappartenance de la conscience et du corps dont l'analyse de la perception doit rendre compte. Merleau-Ponty rompt avec l'ontologie dualiste de Descartes et
l'opposition entre les catégories de corps et d'esprit qui est si prégnante dans certaines sciences aujourd'hui : «C'est dans l'épreuve que je fais d'un corps explorateur voué aux choses et au monde, d'un sensible qui m'investit jusqu'au plus individuel de moi-même et m'attire aussitôt de la qualité à l'espace, de l'espace à la chose et de la chose à l'horizon des choses, c'est-à-dire à un monde déjà là, que se noue ma relation avec l'être.»
S'identifier pour envoyer des commentaires.