Les Habits neufs du président Mao
EAN13
9782851841773
ISBN
978-2-85184-177-3
Éditeur
Ivrea
Date de publication
Collection
CHAMP LIBRE
Nombre de pages
320
Dimensions
21 x 12 x 2 cm
Poids
358 g
Langue
français
Code dewey
950
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Habits neufs du président Mao

De

Ivrea

Champ Libre

Offres

Paru pour la première fois aux Éditions Champ Libre en 1971, Les Habits neufs du Président Mao est un ouvrage remarquablement documenté qui, par la rigueur de son approche critique, constitue incontestablement une référence dans l’étude de l’histoire contemporaine. Si les quatre décennies qui ont suivi la publication de ce livre ont permis aux historiens de découvrir des sources complémentaires d’informations sur le passé d’un pays qui connaît aujourd’hui des mutations importantes ; elles n’ont en rien infirmé cette analyse originale, scandaleuse à l’époque, et aujourd’hui enfin généralement admise, de ce que fut véritablement la « Révolution culturelle ».

Les Habits neufs du Président Mao fut, en effet, le premier ouvrage à dénoncer l’image mensongère que la presse et l’édition avaient voulu donner à l’époque de la Chine, et ce n’est pas le plus mince mérite de ce livre que d’avoir contribué, à contre-courant d’une certaine opinion, à dessiller les yeux du public sur les crimes perpétrés par les acteurs de cette « table rase » dont la Chine et les Chinois eurent à souffrir.

L’auteur y livrait pour la première fois les clés pour comprendre les péripéties (dont la plus grande partie était restée inconnue) de cette « Révolution culturelle », la lutte des clans bureaucratiques au pouvoir, l’intervention des gardes rouges et leur épuration, le rôle des différents satrapes militaires, l’échec enfin du projet de Mao.

La présente réédition est simplement précédée d’une notice de l’auteur qui met en perspective cet ouvrage près de 40 ans après sa première publication en exposant les dangers de l’amnésie sur laquelle la Chine prétend aujourd’hui conduire son essor économique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.