Lettres, maximes sentences
EAN13
9782253067092
ISBN
978-2-253-06709-2
Éditeur
Le Livre de poche
Date de publication
Collection
Le Livre de poche
Nombre de pages
224
Dimensions
1 x 1 x 1 cm
Poids
142 g
Langue
français
Langue d'origine
grec ancien (jusqu'à 1453)
Code dewey
870
Fiches UNIMARC
S'identifier

Lettres, maximes sentences

De

Le Livre de poche

Le Livre de poche

Offres

L a vie humaine, hideuse à voir, gisait sur la terre, écrasée sous le poids d'une religion qui montrait sa tête du haut des régions célestes, dominant les mortels, l'air horrible, lorsque pour la première fois un Grec, un mortel, osa porter ses yeux contre elle, et le premier contre elle se dresser; ni ce que l'on disait des dieux, ni la foudre, ni le ciel et son grondement menaçant ne l'arrêtèrent (...). Donc, la force vigoureuse de son esprit triompha, et s'avança loin au-delà des murailles enflammées du monde : il parcourut le tout immense par la penséeet l'esprit, d'où il revint en vainqueur nous enseigner ce qui peut naître, ce qui ne le peut pas, pour quelle raisonenfin à toute chose s'attachent un pouvoir limité et une borne profonde. Lucrèce    Par sa liberté de pensée et de ton, Épicure (341-270 av. J.-C.) a scandalisé de son vivant, et pour des siècles. Ses adversaires dénonçaient son ignorance et sa grossièreté, quand il s'agissait pour lui de rompre avec un mode de savoir cumulatif et d'exercer un regard critique sur toutes les traditions culturelles. La simplicité de sa philosophie, soutenue par une démarche des plus rigoureuses, vise à donner à chacun la possibilité de réaliser le bonheur. C'est cette leçon de sérénité, gagnée sur les souffrances du corps et les troubles de l'âme, que la lecture d'Épicure nous invite aujourd'hui encore à méditer.    Les trois lettres intégrales et les deux recueils de sentences, qui subsistent de son oeuvre et sont ici réunis dans une traduction nouvelle, donnent une idée précise et complète de sa démarche philosophique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

18 juin 2010

Epicure . Lettres,maximes, sentence .

152 pages d'introduction sur 222 . J'ai timidement ouvert le livre, j'ai survolé pour mieux plonger en apnée, limite noyade pour retrouver l'air "libre" avec plus de bonheur . J'ai ramé et j'ai fini par m'envoler, même si le décollage ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Epicure