Eloge de la godille
EAN13
9782843984105
ISBN
978-2-84398-410-5
Éditeur
Apogée
Date de publication
Collection
APOGEE EDITION
Nombre de pages
64
Dimensions
18 x 11 x 0 cm
Poids
88 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Eloge de la godille

Apogée

Apogee Edition

Offres

« La godille est sans aucun doute un art, et sa maîtrise constitue l'une des plus nobles conquêtes de l'apprenti marin. Les services qu'elle peut rendre, apparemment modestes, peu vantés, sont innombrables. Il n'est pas d'exemple d'instrument alliant une efficacité sans défaillance à une aussi remarquable économie de moyens... Mais il faudra encore quelques heures de mise au point avant de pouvoir connaître les plus hautes satisfactions que réserve la pratique de la godille : sur l'eau calme d'un port aux rives peuplées, godiller d'une main (l'autre dans la poche) tourné vers l'avant du bateau, progresser à petits coups tranquilles, tout en ayant l'air de penser à autre chose. » Cours de navigation des Glénans.

Il fallait un aviron dans les mains et la filiation de Jean-Pierre Abraham pour donner une suite à l'exégèse amorcée par ce dernier dans son cours de navigation des Glénans. "Je crois bien que ce petit livre est une vraie chance", préfaçait Abraham à propos du livre "la Cale Ronde" écrit justement par Charles Madézo.

Il s'agit de commenter d'une manière à la fois technique et légèrement ironique cette pratique aristocratiqueen voie de désaffection, supplantée par deux rames de nage ou un hors-bord. Mais quelques irréductibles maintiennent haut l'aviron, en particulier Gaele Flao qui a illustré l'ouvrage de son double talent de peintre et de championne du monde de la godille (Groix 2011).

" Souvent, en regardant l'expert godiller, on ne peut s'empêcher de penser qu'on pourrait dès la première fois réussir..."

On y trouve aussi le récit épique du premier tour de l'île de Groix à la godille par Gérard Bonnec et Philippe Chatté.

Une somme en quelque sorte enlevée par Charles Madézo, prix Corbière et prix Corail du Livre Maritime.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

21 septembre 2012

L'aviron et le canot.

Il y avait déjà "L'éloge de la folie". Charles Madézo, natif de Douarnenez et donc du bord de la mer, préfère tresser des couronnes à ce moyen de transport maritime, très à la mode quand il était enfant, et encore ...

Lire la suite