Capitalisme, c'est la guerre (Le), Des guerres asymétriques de 1990 à 2020, à celles de haute intensité demain
EAN13
9782490887033
ISBN
978-2-490-88703-3
Éditeur
TERRASSES
Date de publication
Nombre de pages
152
Dimensions
20 x 13 x 1 cm
Poids
174 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Capitalisme, c'est la guerre (Le)

Des guerres asymétriques de 1990 à 2020, à celles de haute intensité demain

Terrasses

Offres

Nils Andersson propose une analyse fine et implacable du capitalisme du réel, et de sa nature première : la guerre. Produit d'un long travail d'enquête à la croisée du journalisme critique et de l'expérience d'un engagement politique anti-impérialiste directement héritier des luttes de décolonisation de la deuxième moitié du 20ème siècle, cet ouvrage décortique l'infamie des doctrines impérialistes et capitalistes qui n'ont cessé de faire du monde un vaste champ de bataille en vantant les mérites d'un Occident soit-disant « pacifié ». Plus que jamais il réaffirme cette exigence morale et politique que Jaurès et Käthe Kollwitz poursuivirent en leur temps : Nie Wieder Krieg, « Plus jamais la guerre », tout en proposant une analyse du futur proche de ce qu'annoncent les nouveaux rapports de pouvoir mondiaux et les doctrines militaires modernes. Nils Andersson fondateur des Éditions indépendantes La Cité Éditeur en 1957, militant anti-impérialiste, anti-colonial.
S'identifier pour envoyer des commentaires.