EAN13
9782930601465
ISBN
978-2-930601-46-5
Éditeur
Zones Sensibles
Date de publication
Nombre de pages
261
Dimensions
22,1 x 14,1 x 1,9 cm
Poids
398 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Somnambules d'un nouveau monde

L'émergence des communes italiennes au xiie siècle

De

Traduit par

Zones Sensibles

Offres

Les Somnanbules d’un nouveau monde. L’émergence des communes italiennes au XIIe siècle, est un grand livre un sujet important : la naissance des formes de communes en Italie au Moyen Age. Si ce sujet a déjà abondamment fait l’objet de recherche de la part des historiens-médiévistes, avec cet ouvrage Chris Wickham remonte aux touts débuts de cette émergence des formes consulaires (la période 1090-1150) pour montrer que ces premières formes de gestion collective des villes italiennes étaient le fait de divers citoyens qui n’avaient pas exactement conscience de ce qu’ils étaient en train de créer (les somnanbules qui passaient d’une ville à l’autre, sur des chemins non balisés, en essayant de promouvoir cette nouvelle forme de collectivité). En voulant s’affranchir des pouvoirs ecclésiastiques et princiers, ces pionniers de la “formation” des assemblées citoyennes n’avaient pas en tête un « idéal-type » de la notion de « commune », telle qu’elle sera formalisée à partir de la seconde moitié du XIIe siècle, mais participaient néanmoins à un changement social et politique de premier ordre dans l’histoire européenne. Après un premier chapitre introductif et historiographique où l’auteur se démarque d’une histoire téléologique des communes, sont ensuite étudiées les émergences (qui avaient des formes différentes) des formes consulaires dans trois villes italiennes, Milan, Pise et Rome. L’importance, que souligne Wickham, de la diversité des configurations sociales et des agents-acteurs de l’histoire des communes ; le développement des assemblées citoyennes ; les serments collectifs passés entre différents somnanbules ; la tension entre ces somnanbules et les élites – tous ces sujets, au-delà des premières formes de communes italiennes médiévales, font que cet ouvrage est fondamental non seulement pour mieux comprendre l’histoire du Moyen Age italien, mais aussi pour mettre en lumière la façon dont sont organisées des formes de gestion collective des affaires communes dans les sociétés occidentales…
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...