EAN13
9782858930845
ISBN
978-2-85893-084-5
Éditeur
Jean-Michel Place
Date de publication
Collection
Cahiers de Gradhiva (6)
Nombre de pages
96
Dimensions
22,5 x 15 x 1,5 cm
Poids
500 g
Langue
français
Code dewey
301.01
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le péché et l'expiation dans les sociétés primitives

De

Préface de

Édité par

Jean-Michel Place

Cahiers de Gradhiva

Non commercialisé sur notre site
Sociologue et anthropologue français, élève de Émile Durkeim et ami de Marcel Mauss, Robert Hertz (1881-1915) a laissé une œuvre inachevée qui, en dépit de son faible volume exerça une influence considérable sur le développement théorique de l'anthropologie religieuse et symbolique. On lui doit notamment la découverte de la polarité gauche/droite du sacré que les fondateurs du collège de sociologie (Georges Bataille, Roger Caillois et Michel Leiris) reprendront et développeront. Sa mort, brutale et tragique, survenue en 1915 à l'âge de trente-trois ans - il tomba sous les balles des mitrailleuses allemandes lors de l'attaque de Marchéville - fait de Hertz un de ces « passants considérables » de l'histoire des sciences, notamment de l'histoire de l'ethnologie. Sans doute en serait-il devenu l'un des plus grands théoriciens, « peut-être l'égal de Durkheim » a dit un jour l'ethnologue britannique E. E. Evans-Pritchard.Publié en 1922 par les soins de Marcel Mauss, préfacé et annoté par lui, Le Péché et l'Expiation dans les sociétés primitives aujourd'hui réédité est l'introduction à une thèse que Hertz avait mise en chantier dès 1906. De 1933 à 1938, Marcel Mauss réutilisera et commentera les matériaux inédits de celle-ci dans ses cours au Collège de France.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Robert Hertz
Plus d'informations sur Marcel Mauss