Le général Kléber
EAN13
9782493289131
Éditeur
Metvox Publications
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le général Kléber

Metvox Publications

Indisponible

Autre version disponible

Si la France contemporaine pratiquait le culte des héros, Jean-Baptiste Kléber
pourrait y figurer en bonne place.

Enfant d’une famille modeste, il est né en Alsace, le 9 mars 1753 et est mort
assassiné au Caire, en Égypte, le 14 juin 1800. Il n’avait que 47 ans,
pourtant sa vie, riche en événements, aurait pu servir de trame à un roman.

Bien que possédant une formation d’architecte, Kléber se destina à une
carrière militaire. Il fit ses classes à l’École militaire de Munich où le
prince de Kaunitz, un haut dignitaire de l’empire des Habsbourg le remarqua et
le prit à son service.

Dès que Kléber eut écho des événements qui se produisaient en France avec la
Révolution, l’appel de la patrie fut irrésistible pour lui. Il s’empressa de
regagner le pays pour s’engager dans les armées de la République alors que
celle-ci était menacée de toutes parts d’invasion par une coalition
internationale regroupant les royaumes d’Autriche, d’Angleterre, de Prusse,
des Provinces Unies de Hollandes sans oublier la guerre civile qui ravageait
la Vendée.

Au cours de ses différentes campagnes, il s’illustra à chaque fois, par son
sens du commandement et son courage. Kléber était un chef aimé et respecté par
ses hommes. Par contre, sa franchise ne le faisait pas toujours apprécier de
ses supérieurs.

Républicain convaincu, Kléber se défia toujours de Bonaparte et de son
ambition. Il connut une fin tragique et précoce au cours de l’expédition
d’Égypte durant laquelle il fut assassiné, au Caire, par un fanatique
musulman.

Une citation du comte Pajol, son biographe résume bien sa personnalité : «
L’amour de la Pairie et l’amour de la Gloire furent ses seules passions. »
S'identifier pour envoyer des commentaires.