Division avenue

Division avenue

Goldie Goldbloom

Christian Bourgois

  • par (Libraire)
    31 mars 2021

    Surie a 57 ans, 10 enfants, de très nombreux petits-enfants et bientôt un arrière-petit-enfant. A son immense stupéfaction, elle est aussi enceinte de jumeaux. Surie et sa famille sont juifs orthodoxes et vivent dans un quartier de Brooklyn complètement fermé sur lui-même et au monde. Cette grossesse, miraculeuse ou maudite, va permettre à Surie d'ouvrir les yeux sur son passé et d'entrouvrir une porte sur l'extérieur.


  • par (Libraire)
    19 mars 2021

    Un véritable coup de cœur !

    Un très beau portrait d'une femme discrète, humble, attachante et touchante issue de la communauté juive orthodoxe. Une belle découverte pour ce roman féministe.


  • par (Libraire)
    12 février 2021

    New York, plongeon dans la communauté hassidique par l'intermédiaire d'une femme qui, largement grand-mère, apprend qu'elle attend des jumeaux. C'est l'ordre du monde qui est bouleversé, l'ordre de son monde, et son équilibre tout entier qui est questionné et bousculé au fil des pages, magnifiquement, au travers un portrait de femme fin, juste, contradictoire, nuancé... humain.


  • par (Libraire)
    22 janvier 2021

    Un texte surprenant... A ouvrir par curiosité et à lire par affection pour le personnage de Surie et l'écriture de Goldie Goldbloom!!!


  • 22 janvier 2021

    Une plongée au cœur de la communauté juive hassidique qui ne peut laisser indifférent tant l'esprit communautaire dirige la pensée, les vies. L'art de protéger la communauté au détriment de l'individu. Cela peut d'ailleurs parfaitement s'inscrire dans notre actualité. Le personnage est Surie Eckstein, 57 ans, 10 fois mère, 20 fois grand-mère environ... qui est enceinte de jumeaux ! Elle ne peut le dire et donc se tait, se terre dans ce silence, le tout rythmé par les fêtes et rites religieux, hallucinant par leur nombre, par l'opulence des mets. Et puis il y a Lipa, ce fils homosexuel, renié, rejeté puis retrouvé pendu... Un grand livre, dur à refermer, absolument impitoyable, profond mais aussi drôle par instant soit volontairement soit par le côté absurde de certaines situations. Se taire pour protéger...


  • par (Libraire)
    20 janvier 2021

    Si, Maman si

    Suri habite dans un quartier de New-York, elle fait partie d’une communauté juive hassidique. Elle a dix enfants et deux fois plus de petits-enfants. Elle vit paisiblement avec son époux, prépare à manger pour toute sa tribu et prépare les fêtes religieuses les unes après les autres.

    Mais un jour elle tombe enceinte. Elle, quinquagénaire, mère et grand-mère, elle va devenir maman. À nouveau. Elle n’est pas prête et d’ailleurs elle ne va le dire à personne - pas même à sa fille qui s'empresse d'inscrire sa mère sur Weight Watchers parce qu'elle trouve qu'elle a prit un peu de poids.

    Un récit troublant car ça n'est pas seulement la grossesse de Suri qui va se jouer. Il s'agit pour elle et pour sa famille d'affronter de vieux démons et de vieilles querelles qu'ils pensaient enfouies. Un récit où l'on découvre une culture, des rites et où, parfois, une situation cocasse nous fait tendrement sourire.