La vie, après

La vie, après

Antoine Leiris

Robert Laffont

  • par (Libraire)
    29 août 2020

    Une suite pas comme les autres

    Antoine Leiris revient sur sa vie avec Melvil, son fils âgé de 17 mois lors de la mort d’Helene au Bataclan. La reconstruction en tant qu’homme, celle du père mais aussi la construction de la vie de ce petit bonhomme sont au cœur de ce second livre. On découvre, à travers ses blessures, comment l’on peut se relever (ou tenter) après la pire des blessures. .
    C’est poignant, mais c’est d’une rare beauté. Antoine Leiris semble nous confier à nouveau une partie de sa vie, celle de la reconstruction, comme pour s’en séparer tout en en gardant une trace. Un livre bouleversant, que vous pouvez lire sans avoir lu « Vous n’aurez pas ma haine ».