icone menu
couverture du livre

Glaise

Franck Bouysse
La manufacture de livres
20,90 euros

La glaise est la terre dont parle si bien Franck Bouysse à travers ce roman intime et lyrique.
L'auteur a choisi de nous parler de ceux qui sont restés dans ce coin perdu du Cantal.
Les femmes et les enfants devront se mettre au labeur sans avoir eu le temps d'acquérir
le savoir-faire ancestral.
Les non-dits sont permanents, rythmés uniquement par les saisons.

Un magnifique roman noir.

image "je veux le lire"
couverture du livre

La soif

Jo NESBØ
Traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier
Gallimard
21 euros

La soif ? Mais la soif de quoi ? On vous le donne en mille : la soif du sang !

On croyait Harry Hole rangé des enquêtes et des meurtres en série,  manant une vie tranquille de professeur à l'École de police, adulé par ses élèves. Mais lorsque ses anciens collègues lui demandent de l'aide pour une affaire bien sordide, il est difficile pour lui de refuser. Et revoilà le fameux Harry Hole à la poursuite d'un tueur aux dents de métal qui semble avoir un goût particulier pour le sang. Un vampire ? Peu probable. Un vampiriste ? On se rapproche. Santiags, tatouage sur le torse et utilisation bien particulière d'une application de rencontres (le mot « Tinder » tintera différemment à vos oreilles après la lecture de ce livre !) : on frissonne, littéralement !

Le dernier opus du norvégien Jo Nesbø est un polar bien sanguinolent, à ne pas lire (si possible) avant de s'endormir ! Diablement glaçant !!

image "je veux le lire"
couverture du livre

Hôtel du Grand Cerf

Franz Bartelt
Seuil
20 euros

La mort suspecte d'une actrice dans la baignoire d'une chambre d'hôtel en 1960. 50 ans plus tard, un inspecteur atypique qui répond au doux nom de Vertigo est chargé d'une enquête et loge dans ce même hôtel. Ce pourrait être l'Amérique mais ici c'est bien la Belgique. Les Ardennes, Bouillon, Dinant, à la frontière franco-belge, offrent un cadre parfait pour un polar de haut vol qui se dévore avec l'appétit abyssal de Vertigo Kulbertus pour les frites, le cervelas et les litres de bières. On aurait tort de croire cet enquêteur à dix jours de la retraite paresseux et incompétent. Il a plus d'une idée sordide en tête pour arriver à ses fins et s'arrange avec les règles selon sa propre morale.

Ne cherchez pas, tout y est ! C'est drôle, cynique et extrêmement bien ficelé !

Le coup de coeur est énorme !

image "je veux le lire"